Origine de salsa

danse 5Le livre qui nous fournit des informations fiables concernant l’histoire de la danse salsa est celui de Barbara Balbuena, El Casino Y en Cuba. Les figures que nous connaissons aujourd’hui sont nées dans le casino cubain avec l’invention de la Rueda de casino. La salsa en Rueda de Casino est une danse synchronisée de groupe avec un constant de changement de partenaires. La Rueda moderne quant à elle utilise aussi le même type de tours et de pas de la salsa cubaine. Les différentes figures ont souvent des noms annoncés par le meneur de la Rueda. Vous devez assister à un spectacle ou la salsa en Rueda s’exécute pour vivre la scène en direct.

Cette danse est née vers les années 50 apparaissant comme une nouvelle variante dans le cha cha cha. C’est pour cette raison que la population cubaine les nomma « le cha cha cha en rueda ».  Un homme connu dans l’adresse de la danse était celui qui dirigeait la danse au moyen d’un signal bien connu par les danseurs. Parmi ces figures, vous pouvez facilement retenir celle de vuelta hombro (tour à l’épaule) pendant laquelle la fille tourne autour de l’homme et le paseo (promenade). C’est dans des casinos de la Havane considéré comme le Club Casino Deportivo aujourd’hui devenu Cercle Social. En cet endroit, vers les années 50, les grands danseurs se rencontraient pour exhiber leurs talents et pour des compétitions amicales. En pensant des semaines de répétitions, ils ont commencé à donner aux différentes figures des noms puis c’est de là qu’est né Rueda de Casino. Selon la population cubaine, la rueda de cha cha cha a aussi constitué un apport chorégraphique qui a révolutionné la danse du monde.

la danseRetenez que la nécessité de mettre en œuvre des chorégraphies et de divertir les spectateurs a provoqué l’apparition de nouvelles conceptions spatiales. Si l’on cherchait encore à circonscrire la danse dite salsa, on parviendrait à découvrir que la richesse de la salsa réside quelque part sur façon de pouvoir se danser sous plusieurs formes. D’abord d’une façon musicale, la salsa est très riche compte tenu de son origines afro-cubaines aussi bien mélangées au jazz. Comme instrument indispensables la salsa utilise les percussions (clave, Campana, maracas, bongos, timbales et guiro). Quant aux instruments à cordes (guitare, contrebasse, clavier et parfois le violon). La salsa aussi utilise les instruments à vent (trompette, saxophone, trombone et flute traversière).