La salsa

Le mot salsa signifie : « sauce » qui signifierait dans le langage cubain « sensuel » et « attirant ». Aujourd’hui, nous connaissons salsa comme un mélange culturel de rythmes d’Amérique Latine comme le son, le guaganco, la rumba, le mambo, le cha-cha-cha…cela se faisait avec des influences de rythmes américaine tels que le jazz, la soul, le blues. En général, la danse de salsa se danse en couple mais peut aussi se danser seul.

danse 3C’est depuis les années 50 – 60 qu’elle apparait dans les quartiers hispaniques de New York et elle connut un grand succès. Pour bien circonscrire l’histoire de la salsa il faut voir Cuba, Porto Rico et New York. Cette danse exprime à la fois une histoire d’un peuple, leur immigration, leur politique, leurs conditions sociales.

Différents styles de salsa

Salsa cubaine : dans ce style de la salsa cubaine le déplacement de base est circulaire ou le danseur fait tourner la danseuse autour de lui, et lui-même pivote autour d’elle. Alors les éléments caractéristiques dans cette danse est celle de danser en ligne. Elle regroupe également plusieurs sous-classes principales :

Le style de Los Angeles se danse sur le 1 alors que le style New Yorkais considéré comme le style Palladium se danse sur le 2. Bien qu’aujourd’hui considéré comme 2 styles différents il ne faut pas oublier que ces styles de danse on aussi beaucoup en commun.

danse 4Salsa colombienne : qui consiste d’avec peu de passes mais beaucoup de pas effectués en miroir, et là on parle de temps 4 et le temps huit qui sont souvent pointés. Ce style de danse est le plus commun en Amérique latine. Elle se pratique comme une danse très proche du corps de son/sa partenaire ou l’esthétique et le caractère sont plus prise en considération. Les jeux des jambes sont plus complexes que pour les autres styles, ce qui veut dire tirant parfois vers le twist.

Salsa portoricaine : le terme est plus franco-français. Il est plus utilisé pour désigner ces styles est cross body style. Le déplacement de base dans ce style de pouvoir suivre les lignes de danse dans un couloir. La ligne peut bien bel changer d’orientation. Les danseurs dans ce style doivent pratiquer faire le tour sur place en pivot, les solos appelés shines.